LES CAVALIERS

Publié le par Maisondeliza

En 424 avant JC la guerre du Péloponnèse bat  son plein.

Elle a commencé  depuis déjà 10 ans secouant les citoyens d' Athènes.

Cependant, les théâtres, le cirque, les fêtes religieuses les joutes littéraires se multiplient et attirent un public nombreux .

C'est cette année là que choisit Aristophane pour présenter sa pièce :

"LES CAVALIERS."


L'argument :


Le peuple (représenté  sous les traits d'un vieillard) a abandonné l'autorité de sa propre maison au profit de son intendant qui en profite pour maltraiter les serviteurs (qui sont en fait la caricature de deux généraux athéniens).

Ils  dérobent les oracles de l'intendant et ils apprennent donc du Ciel que ce dernier ne pourra être détrôné que par plus crapuleux et plus mal embouché que lui. 

Viendra donc à se présenter un marchand de boudin.

 

dollar-09.jpg



NDLR : Le peuple aux mains d'un marchande de boudin? 

Secouez-moi et dites-moi que je rêve ! .... Quoique ....

 

Publié dans les amis d'Aristophane

Commenter cet article

litteratus 20/08/2010 13:49



le suspense est à son comble....je vais voir la suite !



Maisondeliza 20/08/2010 21:37



Tu connais un marchand de boudin ?



Opium 14/08/2010 18:27



Et si l'on devait aujourd'hui rejouer cette pièce en l'actualisant... En Avignon par exemple, le creusé de la culture en France, (et depuis cela nous avons eu l'arrivée des Bo-Bo en luberon
)...


Le peuple peut toujours être représenté sous les traits d'un vieillard, mais se pose le problème de savoir s'il est ou non à la retraite...


La maison toujours gérée par un individu un peu louche, un peu "voyou" qu'on pourrait appler "responsable du patrimoine national", pas de problème...


Les serviteurs sont toujours aussi serviles, même si on les considère "en général" (grec bien sûr)"...


On ne prendra pas les oracles de l'intendant mais on lui piquera son Iphone (l'IPad c'est un peu gros pour être baladé dans les conférences internationales) et on decouvrira ainsi les résultats
de sondages secrets, désignant pour le remplacer...


Mais là, je sèche...


Qui pourra répondre aux critèes de choix imposés...


Et avec la crise, nous n'avons même plus de bon fabricant de boudin !!!



Maisondeliza 14/08/2010 19:26



Tu ferais un bon mettteur enscène ... Dommage qu'il n'y ait plus beaucoup de subventions non plus pour monter es spectacles !



Amaury 25/07/2010 10:25



Une situation qui serait interessante à voir, méditons la dessus, j'ai toujours dit que les boudins nous auraient tous !



... Quichottine en pause ... 25/07/2010 09:12



Je ne prendrai pas le risque de répondre à ta question...


Quoique...



Maisondeliza 10/08/2010 12:55



Quoique ... Comme dirait l'autre ...



filochette 24/07/2010 22:01



mais peut-être avec bac ++++++++++++++++++  Bisous bonne soirée