Le "BOTICELLI CODE " et un café ...

Publié le par Maisondeliza

En Grèce, septembre est encore chaud

et il fait bon s'abriter du soleil

  à l'ombre des platanes du café de la place

avec un bon livre. 

 

Le café,  je l'ai commandé "metrio" - c'est à dire - légèrement sucré.


Quant au livre,  j'ai choisi :


"BOTICELLI CODE " de MARC  LEFRANÇOIS


Edition Portaparole (12,50 euros) 

 

 

Boticelli code

 

Le café est  arrivé, servi dans une tasse de porcelaine blanche à l'anse un peu épaisse, ce qui évite de se brûler.


 Le roman est posé là, sur la table de tôle peinte en bleu.

Il compte 71 pages illustrées de quelques dessins aux contours arrondis nés du crayon subtil et légèrement ombré de Maria Chiara SANTORO.

 

Le café mousse dans la tasse. Il est  bien chaud et sucré.

Un verre d'eau glacée l'accompagne.


L'écriture jaillit,  pétille. Des bulles s'en échappent

et éclatent comme un rire sur du verre blanc. 

 

Je sirote mon café tout doucement pour ne pas me brûler la langue

Je savoure par petites touches les jeux de l'intrigue

de ce "Boticelli Code"dans lequel se mêlent

mondanités et peinturlurage, histoire de l'art et renaissance,

contrefaçon et rafraîchissante immoralité.


 

Pas facile de réussir un bon café,

Pas si simple de construire un  roman en laissant croire que c'est sans effort.

Pas évident de donner du relief au personnage principal,

une femme désabusée qui vit avec "Gribouille", un chat légèrement tyrannique et obsessionnel.

 

"Ses dîners en ville ressemblaient à un congrès de féministes et ses soirées avec les copines à une réunion de femmes battues" "

(P. 14 -  Extrait de : "BOTICELLI CODE - de MARC LEFRANÇOIS  

 

Le talent du cafetier est de savoir faire un café fort en dissimulant son amertume.


Je ne sais pas si Marc LEFRANÇOIS a le savoir-faire du cafetier,

mais il a celui de l'écrivain.


Le "Boticelli Code" c'est une mignardise élégante et insolente

à déguster à l'ombre des platanes du café de  la place.  

 


Publié dans LA LIBRAIRIE

Commenter cet article

eleonor 18/09/2010 22:46



jolie façon de nous présenter la chose, je ne sais pasq si le livre est consommable mais le café me fait envie, moi qui n'en boit jamais, peut être juste pour passer un moment avec toi....



Maisondeliza 19/09/2010 08:18



Le livre est à recommander et le café ets excellent



Amaury 08/09/2010 16:48



Le Boticelli Code, tiens c'est rigolo comme nom, à quand un Picasso Code. Sinon pour chez nous, le temps de septembre est à l'image de celui d'août, pluvieux arf ^^ !



Maisondeliza 08/09/2010 17:34



C'est bien ce qui m'a plu dans ce titre : ce clin d'oeil au Da Vinci Code dont on a tant parlé. je préfère ce livre-là



Cat 06/09/2010 13:21



Jolie métaphore entre le cafetier et l'écrivain! De quoi combler l'amateur de café et de romans que je suis!


Il y a juste un truc qui m'agace un peu, c'est le choix du titre, stratégique, certes, mais un peu racoleur à mon goût mais qui n'enlève sans doute rien au talent de l'écrivain et à la
qualité de l'oeuvre!



Maisondeliza 06/09/2010 17:53



C'est justement l'une des qualités de cet auteur que je souligne et qui m'ont plues : l'insolence et le sens de l'humour. Après, chacun(e) ne rit pas des même choses .



tinou66 04/09/2010 00:57



ce livre a l'air bien interressant bonne lecture


bon week end tinou66



Maisondeliza 04/09/2010 11:02



Pour se le procurer il y a le lien du blog de Marc Lefrançois



fresita roja 03/09/2010 22:57



Je prends note du titre pour une prochaine descente à la F.... C pour ne pas faire de pub - bon we et bonne lecture



Maisondeliza 03/09/2010 23:10



F....C , c'est un nom de code ?